L’exploitation minière et la métallurgique influencèrent durablement la création artistique, musicale et littéraire des hommes dans les Monts Métallifères. Pendant des siècles, l’exploitation minière constitua à la fois la base économique des activités artistiques mais aussi un motif central dans l’art sacré et profane de la région. L’éventail va de la peinture, la gravure et la sculpture en passant par l’artisanat et les arts populaires jusqu’à la musique et la littérature.

En témoignent non seulement les représentations picturales de l’exploitation minière sur l’autel des mineurs d’Annaberg (vers 1520) ou la collection artistique de Wismut (extraction de l’uranium, 2ème moitié du 20ème siècle), mais également les motifs miniers des services Herder (porcelaine de Meissen, vers 1830), les magnifiques orgues de l’atelier Silbermann ou la poésie romantique des étudiants miniers et de l’ingénieur des mines Friedrich von Hardenberg, dit Novalis.

Bergmännische Plastik in der historischen Altstadt von Freiberg
Bergmannskanzel St. Annenkirche in Annaberg
Silbermannorgel im Dom St. Marien in Freiberg
St. Wolfgangskirche in Schneeberg
Welterbe Montanregion Erzgebirge e.V.

c/o Wirtschaftsförderung Erzgebirge GmbH

Adam-Ries-Straße 16
09456 Annaberg-Buchholz

tel: (+49) 3733/145 0
fax: (+49) 3733/145 145
e-mail: kontakt@montanregion-erzgebirge.de